Cœur de cristal de Frédéric Lenoir

Un prince au cœur de cristal

Auteur : Frédéric Lenoir
Illustrations : Alexis Chabert
Edition : Robert Laffont, 2014
Pages : 206
Chapitres : 33
Format Poche : 7,90 €
👉 Acheter le livre papier

Résumé

Il était une fois…
Dans un royaume lointain, un jeune prince est victime d’un terrible sort : son cœur, enveloppé d’une gangue de cristal, ne peut ni vibrer ni aimer. Seul un feu d’amour brûlant permettrait de le libérer. Alors qu’il est en âge de se marier, et malgré tous ses efforts, aucune femme ne lui inspire cette passion. C’est ainsi qu’il décide de partir sur les routes du monde, à la recherche de celle qui le délivrerait du maléfice. Semée de bien des obstacles, sa quête l’amène à méditer sur le sens de la vie, mais aussi à découvrir le redoutable secret qui pèse sur sa naissance. 

Quand Frédéric Lenoir se penche sur le cœur des hommes, il nous livre un conte initiatique universel pour petits et grands.

〈 Chronique 〉

J’ai adoré ce livre empreint de leçons de vie et de sagesse. Un récit attachant et poignant. Une lecture agréable, de belles illustrations et une belle morale finale. C’est un joli conte plein d’apprentissage véhiculant de beaux messages et de belles valeurs humaines. Peut nous donner les clés de compréhension sur des situations vécues dans notre vie. J’ai bien aimé le personnage du Maître Zhou qui prodiguait de bons conseils et des vérités existentielles au prince et le caractère d’Eusylis, l’amie d’enfance du prince, empreinte d’un amour désintéressé et inconditionnel envers lui. Ce dernier va devoir succéder à son père et trouver une femme qui deviendra reine. L’histoire de ce prince est emplit de péripéties, de mystères et de confusion jusqu’à ce qu’une révélation perce les secrets de son cœur de cristal et de la vraie raison de la mort de sa mère.


Au fur et à mesure que l’on avance dans l’histoire, on obtient des compréhensions face à des événements et mystères du passé. Tout prend sens : les rencontres, les synchronicités, les coïncidences, les énigmes et les intuitions. Lors de son périple pour aller à la quête de la femme qui saura faire fondre son cœur de cristal, le Maître Zhou partagea une technique avec le prince afin de connaitre la meilleure direction à suivre. Mais elle n’était pas infaillible car ses peurs et ses désirs pouvaient influencer le résultat et parasiter son intuition profonde. Il appliqua la technique du résultat positif ou négatif d’une question en fonction du sens de basculement de son corps quand il fermerait ses yeux et demanderai s’il était bon ou juste pour lui de remonter le sud ou tout autre direction pour rencontrer la femme qui réchaufferai son cœur. Paradoxalement, aucune direction n’avait obtenu une réponse positive.

 » Je me souviens alors qu’un jour Maitre Zhou m’avait dit cette parole :  » Sache, mon enfant, qu’aucun chemin ne conduit à la réalisation de notre quête. » […] Mais tout ceux qui ont réalisé leur quête ont emprunté un chemin. »

On comprend que peu importe le chemin que l’on souhaite prendre, il n’y en a pas de bon ou de mauvais puisque notre volonté d’agir dépendra inconsciemment de notre degré de confiance ou de peur. Comme le prince avait inconsciemment peur de ne pas trouver sa future reine, ses questions n’obtenaient que des réponses négatives. N’étant donc guère avancé dans le choix de sa direction, le prince décida de lancer en l’air un caillou et de prendre comme signe la direction de la pointe de ce caillou.

Les rencontres de femmes que le prince avait fait dans son royaume furent aussi infructueuses que celles faites au cours de son périple ; car il ne ressentait pas d’amour profond pour elles mais uniquement de l’émotion, du désir ou de l’admiration. Ses battements de cœur n’étaient qu’éphémères et le découragement s’empara de lui. Cela nous explique que les émotions d’attraction aussi fortes qu’elles puissent être vis-à-vis d’une personne, cela n’a aucune comparaison avec celles liées au véritable amour.

Le moment où le prince rencontre une vieille dame qui l’accueille à bras ouvert et avec hospitalité dans sa cabane, est très enrichissant et empreint de sagesse. Certains passages du livre suscitent vraiment chez lecteur de profondes conscientisations :

« Je découvrais même que les pauvres étaient souvent plus généreux que ceux qui ne manquaient de rien, sans doute parce qu’ils savaient ce qu’avoir faim veut dire et partageaient plus volontiers leur maigre pitance avec un étranger. »

Effectivement, ce sont souvent les personnes qui ont peu qui sont les plus généreuses. L’essentiel n’est visible qu’avec le cœur. L’amour peut prendre différentes formes et doit circuler sans résistance.

« Quand notre cœur est dans l’amour, il n’y a plus de plus aucune peur et on ne manque jamais de l’essentiel. »[…] Moi qui avais un cœur de cristal, je n’étais pourtant pas insensible à la détresse des autres et l’idée de partager me semblait juste et nécessaire. »

Le périple du prince vagabond dura 1 an, sans grand résultat. Il retourna donc au palais de son cher père. Lors de son arrivée, il appris que son père était au plus mal et qu’il lui restait peu de temps à vivre. Au cours de son périple, il avait rencontré une magicienne qui lui avait dit que ce n’était pas à cause d’une sorcière que sa mère était morte et que son cœur était enfermé. Alors, il voulait connaître la vérité de la bouche de son père avant que celui-ci ne rende l’âme. Mais malheureusement, il était déjà trop tard. Tout ce qu’il pu dire à son fils c’est :  » Mon fils… je t’aime tant… pardonne-moi, pardonne-moi… »

Ce passage du chapitre 20 nous laisse sur notre fin et ce n’est que bien plus tard que l’on apprend la vérité. Tout s’emboîte. Tout semble coïncidé. Tout prend sens quand le prince découvre que la fille qui avait réussit à faire fondre son cœur n’était pas celle qu’il croyait. Celle pour qui son amour était une évidence ne pouvait pas être sa future femme. La chambellan en qui le prince avait confiance avait tout mis en oeuvre pour éloigner la jeune fille du prince. Ce dernier le prit comme une traîtrise.

« Vous ne pouvez sans doute pas comprendre, mais la loyauté est la vertu la plus nécessaire au sein de toute relation qu’elle soit amicale, amoureuse ou d’utilité. Pouvez-vous m’expliquer les raisons de votre félonie ? » […] Prince vous ne devez en aucun cas l’épouser. Ah oui ! Parce que c’est une simple paysanne, sans doute ? Parce qu’elle n’a pas reçu une noble éducation dans un palais ? Non, prince. »

Quand le prince entendu la raison pour laquelle il ne pouvait pas épouser Solena, la terre se déroba sous ses pieds et il perdit connaissance. A son réveil, il demandé au chambellan s’il avait rêvé. Mais, c’était bien réel. Le choc de la révélation l’avait mis à mal et il voulait qu le chambellan lui raconte tout l’histoire car il le lui devait bien après ces années de mensonges.

« La sorcière n’a, en effet jamais existé. Nous avons inventé cette histoire dans les registres du royaume, afin de dissimuler pour toujours la vérité. »

Les trois derniers chapitres mettent en lumière tous les questionnements et les mystères de la mort de la mère du prince et de la raison de l’existence de la gangue de cristal qui a recouvert son cœur à la naissance. L’auteur réussi à capter l’attention de son lectorat tout au long de l’histoire. Chaque chapitre s’imbrique parfaitement pour laisser place à la magie de l’amour et de la destinée à la fin du roman.

Passage culte🔍

« Peu importe que vous soyez riche ou pauvre, cultivée ou inculte, d’Orient ou d’Occident. Peu importe encore votre âge ou la couleur de votre peau. Dès que nous nous sommes vus, votre cœur a parlé au mien le même langage. »

Conclusion

Je vous conseille vraiment ce livre. Il est enchantant, pleine de leçons de vie et se sagesse. Une très belle histoire pour petits et grands. Cet auteur est connu pour ses essais et romans philosophiques et spirituels. Très beau roman qui suscite l’émerveillement et le réchauffement du cœur.

Retrouvez toute l’actualité de l’auteur sur :
http://www.fredericlenoir.com

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close